Le contexte

La loi n° 2005-102 du 11 février 2005 (pour l’égalité des droits et des chances, de la participation et la citoyenneté des personnes handicapées) invite les employeurs à se montrer exemplaires en matière d’emploi des personnes handicapées.

Dans les faits le taux d’emploi des personnes handicapées dans le secteur privé, comme dans les trois fonctions publiques, n’atteint pas l’objectif légal de 6%.

On note ainsi, dans le secteur privé en 2006 un taux d’emploi de 2,3 % (taux le plus bas depuis 2000). La part des travailleurs handicapés dans l’ensemble des salariés en équivalent temps plein en 2006 (source DARES DOETH 2009) est de :

  • 2% dans le secteur d’activité du commerce et des services
  • 1,4% en Ile de France

Par ailleurs, l'évolution de la structure de la population active et l'allongement de la durée de la vie professionnelle augmentent le nombre de personnes ayant un handicap : troubles musculo-squelettiques, lombalgies et autres handicaps liés à l'âge vont se multiplier dans les années à venir.

Le + Des acteurs professionnels de théâtre !

Objectifs

Évoquer par de courtes scénettes l’éventail des réactions engendrées par l’arrivée d’un nouveau collaborateur porteur d’un handicap.

Les acteurs vont incarner successivement des Managers, collègues ou personnes porteur d’un handicap pour faire prendre conscience :

  • Des difficultés et appréhensions de chacun.
  • De sa perception du handicap

Cette approche résolument tournée vers la dimension humaine permet d’amorcer la dynamique d’implication des collaborateurs dans la mise en œuvre de la politique handicap de l’entreprise.

Pédagogie

Les acteurs interprètent une suite de scénettes pouvant durer de quelques secondes et à quelques minutes.

Toutes les dimensions d’interprétation seront explorées :

  • humoristiques, surréalistes, réalistes…

Des exemples

  • Recrutement d’un Travailleur Handicapé (TH) qui parle beaucoup de son handicap ou qui exige d’être recruté car il est TH.
  • Communication auprès d’une équipe de l’arrivée d’un TH malentendant.
  • Un manager reçoit un des ces collaborateurs mécontent des aménagements horaires mis en place pour un collègue TH.
  • Un collaborateur est dérouté par le comportement d’un TH faisant une baisse d’insuline.
  • « Langage de sourd » lors d’un conflit entre deux collègues dont l’un deux est atteint d’une surdité congénitale profonde utilisant la lecture sur les lèvres pour communiquer.

 Public

  • Tout public
  • Le nombre de participant n’est limité que par la taille de la salle

 Durée

  • De 15 à 25 minutes en fonction du besoin

 

R4 TK564